Menu

Pourquoi je me présente

Tous les Canadiens, aujourd’hui et demain, méritent les mêmes possibilités que les générations passées.

Le Canada ne peut pas se permettre 4 autres années de Justin Trudeau.

Je suis un homme d’affaires canadien efficace qui possède une vaste expérience internationale.  Je vois bien la mauvaise gestion économique de Trudeau, et les conséquences qu’elle a sur notre pays.

De nombreux Canadiens étaient optimistes quand Trudeau leur a promis qu’il équilibrerait le budget d’ici 2019. Ce n’est pas ce qui est arrivé. Une fois élu, il a brisé cette promesse et présenté une dangereuse proposition fondée sur une dette perpétuelle. Et maintenant, on nous demande d’abandonner l’avenir de nos enfants sous le fardeau de budgets non équilibrés pour les 38 prochaines années, ce qui se terminera avec un pays aux prises avec une dette de 1 500 milliards de dollars. Dans ce cauchemar, les Canadiens vont vite dépenser la majorité de leurs dollars d’impôt pour payer les intérêts d’argent dépensé bien avant eux. C’est la malédiction de la dette de Trudeau.
 
Les Canadiens d’aujourd’hui et de demain n’auront jamais les possibilités que leurs parents ont eues à cause de cette malédiction.

Je ne vais pas laisser cela se produire.

Maintenant, avec l’élection de Donald Trump au sud, le plus gros partenaire commercial du Canada est dirigé par un homme d’affaires qui a une stratégie agressive qui pourrait nuire à l’économie canadienne.  Trudeau n’a aucune chance, et nous méritons mieux.

Le Canada a besoin d’un taux de croissance de 3 % si nous voulons investir dans tout ce qui est important pour les Canadiens. Nous avons besoin d’un premier ministre qui a un plan sensé pour relancer l’économie ; un premier ministre qui soutient l’entrepreneuriat et les petites entreprises, qui va se battre âprement pour les Canadiens qui travaillent fort et qui va arrêter de gaspiller notre argent.  Nous avons besoin d’un premier ministre qui se concentre sur la création d’emplois.

Les Canadiens veulent un premier ministre qui n’est pas un politicien de carrière ; un premier ministre qui va se battre pour eux et qui n’a pas peur de dire les choses telles qu’elles sont.  Ils veulent aussi un premier ministre inclusif qui ne s’abaisse pas à une politique de division.

Ce sont là les qualités de leadership requises pour battre Justin Trudeau aux prochaines élections.
Depuis le début de cette course à la direction, je recherche un candidat qui possède ces qualités, mais il est devenu clair que je suis le seul qui peut défaire Trudeau.

DONNEZ

Événements

Bénévoles

facebook twitter instagram